Vélo Québec a 50 ans!

La Conférence Vélo Mondiale de 1992 et l’ancêtre du BIXI




L’histoire de Montréal et celle de Vélo Québec sont intimement liées, et les anniversaires importants donnent chaque fois lieu à des événements d’envergure. En cette année du 375e de la ville, Vélo Québec présentera en février le Congrès vélo d’hiver (Winter Cycling Congress). L’ampleur et la portée de cet événement ne sont pas sans rappeler celles de la Conférence Vélo Mondiale, présentée ici en 1992, alors que Montréal célébrait son 350e.
 


L’idée de cette conférence a germé à la fin des années 80, alors que Vélo Québec était déjà bien présent dans les rencontres internationales consacrées au vélo. Idée assortie d’un défi de taille : celui de réunir à Montréal les deux plus importantes conférences dans le domaine, soit l’américaine Pro Bike et l’européenne Velo-city.
 


Sous la présidence d’honneur de Sam Elkas, alors ministre des Transports, l’événement réunit du 13 au 17 septembre 1992 quelque 700 participants en provenance de 30 pays. Le premier jour, Vélo Québec publie l’ouvrage Perspectives mondiales sur le vélo, une brique bilingue de près de 600 pages réunissant les articles de quelque 70 auteurs d’une vingtaine de pays, qui y dressent un portrait de la situation du vélo à travers le monde et abordent des thèmes tels que planification, sécurité, stratégies et politiques, loisir et tourisme.
 


Vélo Québec profite également de l’occasion pour présenter la vision du Québec cyclable de l’an 2000, incluant l’intégration des différents corridors linéaires comme Le P'tit Train du Nord et l’Estriade dans un tout cohérent. Ce qui trois ans plus tard deviendra la Route verte.
 


Autant ce projet de conférence s’avérait ambitieux, autant les résultats ont été à la hauteur. La pluralité des voix en présence a donné à l’événement un véritable caractère international, tout comme la qualité des échanges a permis au mouvement cycliste de mieux s’organiser, de se professionnaliser, en plus d’asseoir la crédibilité de Vélo Québec comme interlocuteur de premier plan.
 


Et si aujourd’hui, le vélo en libre-service est une réalité dans de nombreuses villes à travers le monde, rappelons que cette conférence de 1992 a permis de voir à Montréal ce que l’on pourrait qualifier d’ancêtre du BIXI. En effet, en tant que commanditaire, Victoria Precision avait pour l’occasion mis 350 vélos à la disposition des participants, qui pouvaient ainsi se déplacer à leur guise, notamment en empruntant une piste cyclable éphémère tracée à partir du lieu de l’événement, l'hôtel Radisson Gouverneurs (aujourd’hui Delta Montréal), et qui cheminait via la rue Saint-Antoine vers le Vieux-Montréal et l’île Notre-Dame.

Vélo Québec a 50 ans!