Vélo Québec a 50 ans!

La Route verte : un joyau national!




Les Québécois se reconnaissent dans la Route verte. Ils la pédalent. Ils en sont fiers. Ils y sont fort attachés. Et pour cause : le réseau national atteint aujourd’hui les 5075 km aménagés et traverse 16 régions administratives, 81 MRC et 382 municipalités. Cela en fait le plus long itinéraire cyclable en Amérique du Nord, dont les médias internationaux vantent régulièrement la beauté et les plaisirs de la parcourir, le plus fameux étant le National Geographic qui, déjà en mai 2009 dans le guide Journeys of a Lifetime, titrait son article The Route verte: Best biking trail in the world!



L’idée de la Route verte remonte à la fin des années 80, alors que les artisans de Vélo Québec, inspirés par des itinéraires européens et américains, élaborent ce qui deviendra le Plan du Québec cyclable et des corridors verts de l'an 2000, document présenté lors de la Conférence Vélo Mondiale, tenue à Montréal en septembre 1992.
 


En 1994, Vélo Québec soumet le concept de la Route verte au gouvernement du Québec. L’idée est retenue et en 1995, le ministère des Transports et le Secrétariat à la jeunesse en confient la coordination à Vélo Québec, qui doit établir, en collaboration avec les régions, le tracé définitif. On parle alors d’un réseau de 4000 km et d’un horizon de dix ans pour mettre le tout en place. L’inauguration officielle aura finalement lieu le 10 août 2007 à Québec, suivi en septembre 2008 par l’annonce d’une deuxième phase de développement, prévoyant ainsi un ajout de 1000 km. Le cap des 5000 km est franchi en 2012.



En novembre 2014, malgré tout le succès de la Route verte et les retombées économiques et sociales qu’elle génère, notamment via le réseau d’établissement Bienvenue cyclistes!, le gouvernement du Québec, dans le cadre du pacte fiscal, décide d’abolir son programme d’entretien, évalué à 2,8 M$ annuellement. Vélo Québec demande illico au gouvernement de revoir sa position et dès lors s’organise la campagne Sauvons NOTRE Route verte, une mobilisation citoyenne majeure qui durera près d’un an et demi à travers tout le Québec, incluant une pétition mise de l’avant par Équiterre et signée par 48 000 personnes. En mars 2016, le gouvernement annoncera finalement son intention de réinvestir dans l'entretien et l'amélioration de la Route verte. ​Certes, toute cette période d’instabilité aura permis aux Québécois de démontrer à quel point ils étaient attachés à leur Route verte. Une belle démonstration de solidarité!



Aujourd’hui, plus de 20 ans après ses débuts, la Route verte demeure un projet ouvert et fort stimulant. Vélo Québec s’affaire à remettre aux normes certains tronçons vieillissants, compléter le réseau – environ 300 km – et améliorer l’expérience des usagers pour tout ce qui concerne la sécurité, le confort, la signalisation et les services offerts. Bref, l’avenir passe par le développement et l’amélioration. Tout cela avec l’appui inestimable et indéfectible de quelque 1000 partenaires régionaux. Il y a de quoi être fier de ce joyau national!


Vélo Québec a 50 ans!