Vélo Québec a 50 ans!

Tout a débuté avec « le bon Dieu en vélo »!




L’histoire de Vélo Québec débute officiellement le 4 janvier 1967 avec l’incorporation de la Fédération cyclotouriste provinciale. À une époque où le Québec vit de grands changements sociaux, où la religion cède le pas au flower power, c’est tout de même à un homme d’Église que l’on doit l’initiative : le père rédemptoriste Gabriel Lupien, né à Shawinigan, l'un des premiers éducateurs physiques en soutane de tout le Québec. Enseignant alors à Sainte-Anne-de-Beaupré, Lupien souhaite depuis longtemps montrer aux jeunes cyclistes comment pratiquer leur sport en toute sécurité, notamment par le biais de voyages touristiques.



Dès 1956, il fondait d’ailleurs l'École de cyclotourisme, qui était si populaire qu’elle devint itinérante. Ainsi, celui que l’on surnommait « le bon Dieu en vélo » allait évangéliser les cyclistes de Montmagny, de Lac-Mégantic et de Trois-Rivières.


 
En 1973, la Fédération cyclotouriste provinciale devient la Fédération québécoise de cyclotourisme, puis en 1979, Vélo Québec, nom qui à l’époque ne fait pas l’unanimité, car le mot vélo, soulignait-on, ne disait pas grand-chose au commun des mortels.



Le temps finira par modifier cette perception, de même que la réalité de Gabriel Lupien. Ainsi, celui qui fut tour à tour père rédemptoriste et père de Vélo Québec défroque en 1971 et deviendra même… père de cinq enfants!