Aménagement cyclable éducatif

Ce type d'aménagement permet aux enfants de faire l'expérience des déplacements à vélo dans un environnement sécuritaire et contrôlé qui imite la réalité d'un quartier. Il compte habituellement plusieurs rues miniatures dotées d'intersections, de ronds-points et de passages piétons qui simulent un système routier afin que les jeunes apprennent les règles de la circulation en toute sécurité, dans un environnement à leur échelle.

Aménagement temporaire

Dans sa forme la plus élémentaire, ce type d'aménagement peut être temporaire, constitué de matériel amovible installé dans une cour d'école ou un terrain sportif le temps d'une activité. Cela présente l'avantage de pouvoir être partagé entre plusieurs partenaires et déplacé au gré des besoins. Cependant, il est plus difficile de recréer une variété de situations représentatives de la réalité routière.

 
Activité «Vélo plaisir» à LaSalle, «Bike Roadeo» à Vancouver (crédits : Le Messager de LaSalle, Magali Bebronne)

Aménagement permanent : du plus simple...

Les parcs permanents, dans leur plus simple expression, peuvent consister en des marquages au sol reproduisant des rues et intersections.
  
Le Traffic Garden de Seattle réalisé au coût de 95,000 $ (crédits : Cascade Bicycle Club, King County Parks)

Les aménagements plus élaborés comportent une multitude de panneaux de signalisation, des feux de circulation de taille réduite, des arrêts de bus miniatures, de véritables trottoirs, des places de stationnement, voire des rails de chemin de fer et passages à niveau.
 
  
Trafiklegepladsen de Copenhague (crédits : Danish Design Review, Trakiklegepladsen)

... au plus élaboré : les «Safety villages»

Dans les Safety villages des provinces anglophones, les villages sont dotés de bâtiments miniatures, souvent construits et commandités par les commerçants locaux, de façon à reproduire les lieux emblématiques de la communauté : caserne de pompier, église, mairie et différents commerces.
 
  
Safety villages (crédit : The Children's Safety Village of Brant, The Safety Village, Waterloo region)

Des lieux de destination pour une foule d'activités

Selon le mode de fonctionnement retenu, ces parcs éducatifs peuvent être accessibles en tout temps au public (Copenhague), ou réservés à des activités animées.

Les parcs deviennent souvent des lieux de destination de sorties scolaires :  les enfants se déplacent sur les lieux pour bénéficier d'apprentissages interactifs et représentatifs de la réalité, plutôt que de recevoir à l'école la visite d'agents socio-communautaires de la police ou de programmes en sécurité urbaine.

Les activités sont souvent offertes par des pompiers, des policiers, des groupes de bénévoles locaux, et peuvent être adaptées à l'âge des enfants et aux apprentissages du programme scolaire.

Les activités offertes couvrent souvent la sécurité en tant que piéton ou cycliste, et pour ce faire, les parcs éducatifs disposent généralement d'une flotte de draisiennes (pour les plus petits) et de vélos (pour les plus grands).
 
  
Draisiennes et vélos (crédits : Trakiflegepladsen)

Idéalement, les parcs sont aussi dotés de vélos adaptés pour les enfants ayant des limitations fonctionnelles. Et comme les activités cherchent souvent à simuler les interactions avec la circulation automobile, des mini-véhicules à pédales ou électriques peuvent être confiés aux enfants. 
 
 
Activité de sécurité vélo avec un vélo adapté, mini jeeps électriques (crédit : Children's Safety Village, Waterloo region)  

La sensibilisation aux panneaux routiers ou aux dangers des angles morts des gros véhicules peut prendre une forme plus interactive qu'en classe.

 
Les lieux et les activités permettent de sensibiliser les enfants à la sécurité routière (crédits : Trafiklegepladsen)

D'autres activités peuvent aussi être offertes, telles que la sécurité en cas d'incendie et même la cybersécurité, car plusieurs villages comprennent des bâtiments prévus pour simuler des évacuations ou l'extinction de feux, ou des salles de classes équipées du matériel adéquat (postes informatiques).

   
Exercice d'évacuation, sensibilisation à la cyber-sécurité (crédits : Children's Safety Village, Waterloo region)

Les parcs éducatifs, selon leur forme et leur mode d'exploitation, peuvent rejoindre plusieurs dizaines de milliers d'enfants par année. Ainsi, le village de la région de Waterloo rejoint 22,000 enfants par année par ses diverses activités.