Prêt pour la fête?

Pimpe ton vélo pour participer à Lune d'hiver à vélo!


5 façons d’illuminer son vélo

Vous commencez à décorer votre vélo pour le défilé Lune d’hiver à vélo et ne savez pas quel type de lumière utiliser? Voici quelques idées proposées par Arige Mahmoud, accessoiriste télé-cinéma, designer et mécano pour vous aider à y voir plus clair!

5 façons d’illuminer son vélo
 
1. Les guirlandes de Noël
Idéal pour recycler vos lumières de Noël, ce type de lumière est facile à trouver! Assurez-vous d’utiliser des guirlandes alimentées avec des piles plutôt que celles que vous devez brancher dans une prise électrique… sinon vous ne vous rendrez pas bien loin! La plupart des guirlandes lumineuses requiert habituellement 2 ou 3 piles AA, donc c’est assez simple à trouver.
 
2. Les bandes de LED
Pour un résultat fabuleux et ultra lumineux, optez pour des bandes de LED. Pour les bricoleurs de ce monde, il est possible de faire sur mesure ses propres bandes de LED. Pour ce faire, il suffit d’acheter des bandes de LED et de les couper aux longueurs désirées. La deuxième étape est d’assembler tous les petits bouts en circuit parallèle et de les relier à un support à batteries de 8 piles AA. Selon Arige, l’idéal pour les jonctions entre les pièces est une soudure électronique. C’est une procédure qui n’est pas très compliquée, mais qui requiert un fer à souder, du fil à souder, des fils électriques pour relier les éléments… et de la patience!
 
Tout le paragraphe ci-dessus est du chinois pour vous? Optez pour des bandes de LED déjà en circuit! ;) Vous pouvez même en trouver qui changent de couleur et clignotent! Le seul désavantage est que vous ne pouvez pas choisir la longueur.
 
3. Les lumières sur valve
Pour illuminer vos roues, procurez-vous des lumières sur valve qui seront activées par le mouvement. Elles créeront un halo lumineux sur les roues lorsque vous pédalerez. Cette lumière est très simple d’utilisation et s’installe directement sur la valve des roues en la vissant à la place de son capuchon.
 
4. L’éclairage de roue
Pour être vraiment unique, il est possible de créer des messages ou symboles qui s’illumineront dans vos roues lorsque vous pédalerez. Ce dispositif, qui se fixe dans les rayons des roues, affichera les messages et symboles, que vous aurez programmés, lorsque vous roulerez entre 15 et 65 km/h. C’est un excellent moyen de se garder motiver à pédaler!
 
5. Les lumières de party
La solution maison par excellence! Lunettes lumineuses, bâtons lumineux, bagues lumineuses, lacets lumineux, fibres optiques… soyez créatifs et laissez-vous aller, il y a tellement d’options! Attention, les fameux bâtons lumineux (glowsticks) ne sont pas très lumineux dans la ville. Il est donc important d’avoir d’autres lumières plus puissantes si vous en portez.
 
Une fois les lumières choisies, il ne vous reste plus qu’à les fixer sur votre vélo. Le meilleur moyen pour que les lumières tiennent bien? Les attaches autobloquantes – les bons vieux tie-wraps! Pensez à en apporter lors du défilé en cas de problème technique! Et pour éviter que vos lumières se déchargent à cause du froid, pensez à entourer les piles de chauffe-mains ou apportez des piles de rechange.
 
Assurez-vous aussi que rien n’entrave la conduite de votre vélo, le pédalage et la rotation de la fourche.
 
Enfin, question de sécurité, peu importe la décoration que vous y ajouterez, votre vélo doit avoir un éclairage actif : un feu blanc à l’avant et un feu rouge à l’arrière.
 
Et voilà, vous êtes prêt à venir défiler sous la pleine lune samedi le 11 février prochain!
 
Pour quel type de lumière opterez-vous? 
 

5 raisons de prendre part au défilé

Le samedi 11 février prochain, sortez votre plus bel – et chaud – habit de neige, vos vieilles lumières de Noël et votre vélo – oui, oui! – pour prendre part au défilé de vélos le plus festif en ville : Lune d’hiver à vélo. Voici 5 raisons pourquoi vous devez participer à cet événement!

5 raisons de prendre part au défilé
 
Raison 1 : profitez-en pour vous initier au vélo d’hiver
C’est le moment idéal pour vous initier au vélo d’hiver dans un contexte festif et sécuritaire. En effet, les premiers 3,75 km du parcours se dérouleront sous escorte policière et pour les plus aguerris – les étoiles filantes! – s’ajoutera un parcours balisé de 10 ou 15 km. N’oubliez pas d’illuminer vos vélos spécialement pour l’événement. C’est votre première fois en vélo d’hiver? Découvrez nos conseils pour rouler prudemment.
 
Raison 2 : vous en verrez de toutes les couleurs
Des vélos allégoriques seront créés spécialement pour cet événement. Vous aurez également la chance d’admirer les vélos lumineux des autres participants décorés pour le défilé. Un plus? Vous pédalerez sous la pleine lune et lors des premiers kilomètres du parcours, les édifices du Quartier des spectacles s’animeront grâce à des vidéoprojections!
 
Raison 3 : prenez part aux festivités du 375e de Montréal
L’événement Lune d’hiver à vélo fait partie des Hivernales du 375e de Montréal... et comme vous vous en doutez, plusieurs autres activités auront lieu ce soir-là.
 
Raison 4 : débarrassez-vous finalement des vieilles décorations de Noël
Les décorations de Noël ne doivent pas être rangées bien loin et c’est l’occasion parfaite de faire un bon ménage. Utilisez vos guirlandes scintillantes et lumières colorées pour pimper votre vélo. Tout est permis!
 
Raison 5 : rassemblez amis et famille pour faire la fête
Invitez un groupe d’amis, préparez un souper en gang histoire de bien démarrer la soirée et rendez-vous à 18 h 30 au Quartier des spectacles pour le départ à 19 h. Quoi de plus original pour profiter de l’extérieur qu’une balade en vélos illuminés sous la pleine lune? Une fois que vous aurez terminé le défilé et serez bien réchauffés – grâce au parcours de vélo ;) – vous aurez l’occasion de continuer à faire la fête à l’Off-Igloofest pour danser sur le rythme vibrant d’artistes locaux!
 
Toutes les raisons sont bonnes pour prendre part à l’événement le plus festif de l’hiver!
 
Serez-vous de la fête? ;)
 

10 commandements du vélo d’hiver

Vous aimez faire du vélo l’été, mais n’avez pas encore tenté une petite balade sur la neige? Pourtant, lorsqu’on a les bons réflexes, le vélo d’hiver est non seulement agréable, mais aussi très pratique.
 
Imaginez-vous un instant traçant librement votre chemin sur une fine couche de neige pendant que vos collègues s’entassent dans une rame de métro bondée ou perdent un temps non négligeable à déneiger leur auto avant de se taper la circulation… ça y est, nous avons votre attention?! ;)
 
Pour finir de vous convaincre, nous avons rassemblé ci-dessous 10 commandements super simples à appliquer pour se maintenir au chaud et profiter en toute sécurité de ce moyen de transport, même en plein milieu de l’hiver!

10 commandements du vélo d’hiver
 
1. Du gros bon sens, tu useras.
Soyez attentif à la qualité de la neige. La cassonade – lorsque la neige est compactée et brune – est le type de neige sur laquelle c’est le plus difficile de naviguer, alors adaptez votre vitesse.
 
2. Ta chaîne et ton cadenas, tu lubrifieras.
Lorsque la chaîne de votre vélo commence à couiner, c’est signe qu’elle a besoin d’être lubrifiée! Et tant qu’à avoir le lubrifiant adapté en main, on vous recommande aussi d’en appliquer sur le mécanisme de votre cadenas pour éviter qu’il ne retienne votre vélo prisonnier du froid!
 
3. Tes pneus, tu dégonfleras.
Pour augmenter l’adhérence des pneus, il est recommandé de légèrement les dégonfler : ça augmente la surface de contact entre les roues et la chaussée. Si vous souhaitez plutôt installer des pneus à crampons ou à clous sur votre vélo, pensez d’abord à vérifier qu’il y a assez d’espace entre le pneu et le cadre du vélo et n’oubliez pas : quand on a de bons pneus à clous, c’est parfois en mettant le pied à terre qu’on se rend compte à quel point le sol est glissant!
 
4. Les garde-boue, tu installeras.
Même si arriver à destination tout(e) crotté(e) ne vous dérange pas le moins du monde, pensez aux personnes qui vous suivent à vélo et installez des garde-boue!
 
5. La buée dans les lunettes, tu éviteras.
Pas pratique lorsqu’à la neige qui tombe s’ajoute de la buée bien opaque dans vos lunettes. Pour éviter ce phénomène, enduisez l’intérieur de vos lunettes de ski (goggles) de salive!
 
6. Le mérinos, tu adopteras.
Pour un cycliste débutant, l’erreur la plus commune consiste à trop s’habiller; il ne faut pas oublier qu’on crée sa propre chaleur quand on pédale! Le meilleur ami du cycliste d’hiver pour rester au chaud est le mérinos. En plus d’être légère et respirante, cette matière naturelle biodégradable ne pique pas comme la laine traditionnelle… pratique puisqu’on en fait aussi des culottes.
 
7. Les chaussures amples, tu choisiras.
Une erreur commune consiste aussi à prendre des chaussures trop serrées qui coupent malheureusement la circulation sanguine. Assurez-vous de choisir des chaussures assez grandes pour garder les pieds au chaud.
 
8. Du poivre, tu mettras dans tes bas.
Plus surprenant, mais tout aussi efficace, mettre du poivre dans ses bas crée une légère irritation cutanée qui permet de garder ses pieds au chaud!
 
9. Une troisième chaussette, tu porteras.
Pour ces messieurs, il peut être utile de se procurer une troisième chaussette pour réchauffer les parties les plus intimes de leur anatomie. À vous de la personnaliser et de lui donner un petit nom si vous le souhaitez! ;)
 
10. La barbe, tu garderas.
Toujours pour les gars, on vous recommande fortement de garder – ou de vous la faire pousser – la barbe! Même si une couche de glace peut parfois s’y créer, on a non seulement plus chaud en conservant sa barbe… mais on attirerait aussi davantage les femmes!
 
Envie d’en savoir plus… et de mettre ces commandements en pratique pour une balade sur la neige? Rejoignez-nous le 11 février prochain à Montréal et prenez part au défilé de vélos le plus festif en ville : Lune d’hiver à vélo! Découvrez vite les 5 raisons pour lesquelles vous devriez y participer!