Point de vue : septembre 2018

Sur la route, notre sécurité est liée à celle des autres

 
Pour faire du vélo, suffit-il de savoir pédaler? Réponse : non. Infrastructures imparfaites, cohabitation obligée avec des véhicules de toutes tailles, complexité des interactions, tout cela nécessite une vigilance de tous les instants… et une certaine compréhension des dynamiques routières. Même si nous sommes nombreux à détenir un permis de conduire, celui-ci ne nous prépare pas aux spécificités des déplacements à vélo. Je frissonne par exemple lorsque je vois un cycliste se faufiler entre un camion et un trottoir ou rouler à vive allure dans une rue achalandée. Et que dire de tous ceux qui circulent à la nuit tombée, sans aucun éclairage sur leur vélo!
 
C’est pour sensibiliser les cyclistes à ces réalités et les informer des bonnes pratiques et de leurs obligations que nous lançons ce mois-ci la campagne Sur la route, notre sécurité est liée à celle des autres. Bien que notre bilan routier fasse état d’immenses progrès ces vingt dernières années, on peut encore faire mieux. Et chacun doit y mettre du sien : un rapport du SPVM établissait en 2014 que dans les cas de collisions entre cyclistes et automobilistes, les torts étaient partagés à part à peu près égale (43 % pour les cyclistes, 57 % pour les automobilistes).
 
Au-delà de ces collisions aux conséquences parfois tragiques, cette campagne, c’est aussi un appel au civisme que nous lançons à tous. Nous nous faisons régulièrement interpeler par des citoyens qui trouvent que les cyclistes ne respectent pas assez les règles, également par des cyclistes qui nous disent ne pas connaître les particularités du code de conduite à vélo. À Vélo Québec, la sécurité est au cœur de notre mission depuis 51 ans et nous espérons que cette campagne incitera les cyclistes à bien rouler.
 
Le Fonds de la sécurité routière du Québec nous permet de réaliser cette campagne et nous faisons appel aussi à d’autres partenaires naturels, dont les neuf sociétés de transport collectif du Québec, toutes membres de l’Association des transports urbains (ATUQ), et l’entreprise de camionnage Groupe Robert. Plusieurs autres organismes relaieront aussi les messages de cette campagne. Une telle mobilisation ne peut que faire évoluer les choses dans le bon sens et nous rappeler que sur la route, notre sécurité est liée à celle des autres.



Suzanne Lareau
Présidente-directrice générale