SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.

Aménagement du territoire, transport en commun et mobilité active pour un meilleur avenir énergétique au Québec : Le commentaire de Vélo Québec dans le cadre de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec

>> par Vélo Québec 

Montréal, le jeudi 17 octobre 2013 - Vélo Québec profite de la Commission consultative sur les enjeux énergétiques du Québec, initiée par la ministre des Ressources naturelles du Québec, pour faire valoir à nouveau la contribution du vélo, des déplacements actifs et des transports publics dans tout plan ou politique sur la mobilité durable ou l’avenir énergétique. Dans ce mémoire, Vélo Québec insiste sur l’importance qu’il y ait un lien entre les actions découlant de cette consultation et l’éventuelle politique de mobilité durable que s’apprête à dévoiler le Ministre du transport du Québec.

Vélo Québec propose différentes actions qui font en sorte de favoriser les déplacements à vélo, principalement en milieu urbain, notamment : l’apaisement du trafic automobile dans les villes, la création d’environnements favorables au transport actif, l’amélioration de la connectivité entre le vélo et les transports collectifs et bien plus encore.

Quant à l’électrification, Vélo Québec émet des réserves. Si l’État choisit de favoriser l’électrification des transports, c’est l’électrification du transport en commun, du taxi, des véhicules en libre-service, des véhicules de fonction et de services des organismes publics au niveau provincial et municipal qu’il faut viser. Nous disons en fait que l’auto électrique n’est pas la panacée. La réduction de notre dépendance énergétique peut sûrement passer par une certaine électrification des transports, mais aussi par la diminution de la taille des véhicules privés et la diminution de la dépendance à l’auto.

Pour consulter notre mémoire, cliquez ici

-30-

SOURCE
Stéphanie Couillard
Conseillère, relations de presse
Vélo Québec
514 521-8356, poste 358
scouillard@velo.qc.ca