SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.

Modernisation du Code de la sécurité routière :
Vélo Québec réitère son entière collaboration au ministre des Transports


Montréal, le 20 avril 2015. Alors que le ministre des Transports du Québec, M. Robert Poëti, s’apprête à faire connaître son plan pour améliorer la sécurité des cyclistes, Vélo Québec en profite pour réitérer son entière collaboration au ministre. Vélo Québec est parmi les organismes qui ont accepté l’invitation du ministre, en 2014, à travailler sur un tel plan qui passe notamment par une modernisation du Code de la sécurité routière.

Lors des travaux du comité mis sur pied par le ministre, entre les mois d’août et de décembre 2014, Vélo Québec avait fait valoir une approche à deux niveaux :

  • intégrer, comme cela a été fait en France et en Belgique, un principe de prudence qui stipule que tout usager de la route adopte un comportement prudent à l’égard du plus vulnérable ;
  • modifier certaines dispositions du Code de la sécurité routière de façon à tenir compte de l’utilisation croissante du vélo comme mode de transport, par rapport au moment où a eu lieu la dernière refonte du Code, en 1979.
À ce titre, Vélo Québec avait fait des propositions concrètes pour contribuer à moderniser le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable, notamment : l’autorisation aux cyclistes de circuler à 1,5 m de la limite droite lorsque nécessaire et de suivre les indications d’un feu piéton, une définition claire de la distance sécuritaire à conserver lors des dépassements automobiles, le partage des trottoirs entre piétons et cyclistes dans certaines situations, une redéfinition de la notion d’accident pour intégrer les situations d’emportièrage, une hausse des amendes attribués aux automobilistes lors d’infractions mettant en danger la vie des cyclistes, telles que l’emportièrage et le dépassement non sécuritaire, ainsi que l’élimination des points d’inaptitudes pour les cyclistes qui ont un permis de conduire.

Vélo Québec est confiant que les discussions productives qui se sont tenues autour de la table se concrétiseront en mesures qui favoriseront véritablement le développement du vélo pour tous. Pour sa part, Vélo Québec continue à développer et déployer des programmes complémentaires à l’approche législative, en travaillant sur les environnements, la sensibilisation et la formation des usagers de la route, comme le démontre son nouveau programme d’éducation cycliste pour les élèves du primaire, le Certificat cycliste averti, dont le pilote se déroule en ce moment dans 5 écoles montréalaises.

On peut consulter les « Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable », en version condensée ou intégrale.
-30-

À propos de Vélo Québec 

Vélo Québec, un organisme à but non lucratif, rassemble la communauté cycliste québécoise depuis 1967. Sa mission : promouvoir le vélo pour tous à des fins de transport, de loisir et de tourisme. Son expertise est reconnue au Canada et à travers la communauté cycliste internationale.

Information
Stéphanie Couillard
Conseillère, relations de presse
Vélo Québec
514-521-8356, poste 358
scouillard@velo.qc.ca