SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.

BUDGET PROVINCIAL: La Route verte sera-t-elle sauvée?


Montréal, le vendredi 20 mars 2015 – À l’approche du budget provincial qui sera présenté le 26 mars prochain, les alliés de la Route verte sont impatients d’en connaître le contenu et de savoir si les quelques millions de cyclistes du Québec, les entreprises bénéficiant des retombées touristiques de la Route verte et les municipalités ont été entendus.

Récemment, le gouvernement annonçait la suppression du programme gouvernemental d’entretien de la Route verte, ce qui a donné suite à une mobilisation sans précédent.  « Ce sujet est fort préoccupant pour la communauté cycliste, mais aussi pour les municipalités, l’économie locale, le tourisme, etc. C’est d’ailleurs ce qui explique la forte mobilisation ayant généré au-delà de 150 résolutions adoptées par les municipalités, MRC, corporations, associations touristiques régionales afin d’assurer le maintien du financement de l’entretien de la Route verte. » rappelle Lucie Lanteigne, directrice générale de Vélo Québec Association.

Rappelons que le 6 novembre dernier, avec la signature du pacte fiscal entre le gouvernement du Québec et les municipalités, on apprenait l’abolition, par le gouvernement, du programme de financement dédié à l’entretien des segments municipaux et hors route de la Route verte (2 900 km, soit 55%). Ce volet 4 du programme Véloce était doté d’un budget de 2,8 M$, pour l’ensemble de la province en 2013-2014. Ce programme a permis de faire de la Route verte un des fleurons de notre industrie touristique et l’a propulsé au rang des grandes véloroutes de la planète. Des honneurs qui ont été également confirmé en 2007 par de la Société National Geographic dans un ouvrage intitulé Journeys of a Lifetime.

« La Route verte, itinéraire pan-québécois de 5 300 km, génère beaucoup plus de revenus fiscaux et parafiscaux pour le gouvernement du Québec que les coûts du programme d’aide à l’entretien . La Route verte est une infrastructure de développement économique et touristique pour plusieurs régions. Selon Vélo Québec, l’attribution de fonds gouvernementaux dans l’entretien de la Route verte cadre très aussi bien dans une approche globale visant la sécurité des cyclistes. Ce fait sera-t-il reconnu dans le prochain budget ? », se questionne Lucie Lanteigne.

- 30 -

Source
Stéphanie Couillard
Conseillère, relations de presse
Vélo Québec
514-521-8356, poste 358
scouillard@velo.qc.ca