SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.
Transport actif

Mon école à pied, à vélo : un programme de transport actif qui fait ses preuves

>> par Vélo Québec 

Montréal, mercredi 5 octobre 2011 – En cette journée internationale Marchons vers l’école, Vélo Québec publie les données d’un récent rapport sur son programme panquébécois de transport actif Mon école à pied, à vélo.

« Mon école à pied, à vélo contribue à faire évoluer les perceptions et à modifier les comportements des élèves et de leur famille, affirme Mme Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec. En tant que fondateur et maître d’œuvre national du programme, puis en agissant à titre de mandataire régional à Montréal, Vélo Québec est devenu une référence en matière de transport actif auprès des jeunes Québécois. »

Au cours des dernières années, la préoccupation croissante de la population et des gouvernements à l’égard de la santé, de l’environnement et de la mobilité durable a contribué à redéfinir la place du vélo dans la vie des Québécois. En 2010, 600 000 enfants utilisent le vélo comme moyen de transport. Cependant, un peu moins d’un enfant sur cinq l’utilise pour se rendre à l’école1 . C’est dans ce contexte, et afin de renverser la tendance de l’inactivité chez les jeunes Québécois en faisant la promotion du transport actif au quotidien, que Vélo Québec a créé Mon école à pied, à vélo.

Depuis le lancement du programme dans 8 écoles primaires de la région métropolitaine, en 2005, Mon école à pied, à vélo suscite un grand intérêt dans les milieux scolaires. À la rentrée 2011-2012, le programme touche 210 écoles situées dans 16 des 17 régions du Québec, ce qui représente 39 commissions scolaires et 75 000 élèves et leur famille. Sur une période de trois ans, Vélo Québec accompagne ces écoles dans leurs démarches en matière d’aménagements sécuritaires, de sensibilisation et de mobilisation.


FAITS SAILLANTS

• On note une hausse des déplacements à pied ou en vélo de l’ordre de 14,2 % chez les enfants ayant participé aux activités du programme, demeurant entre 0,5 et 1 km de l’école et dont les parents ont l’habitude de se rendre au travail en voiture.

• La diminution de l’utilisation de la voiture, après un an de participation au programme, atteint 18,2 % en ce qui a trait aux déplacements des enfants de 9 ans et plus demeurant entre 0,5 et 1km de l’école et dont les parents ont l’habitude de se rendre au travail en voiture.

• Plus de 60 % des parents estiment que le programme les a conscientisés sur les bienfaits et l’importance de se rendre à l’école à pied ou en vélo.


Mon école à pied, à vélo est rendue possible grâce à l’appui de Québec en Forme, de l’Agence de la santé publique du Canada, du Fonds vert du gouvernement du Québec et de 14 mandataires régionaux. Vélo Québec tient à les remercier, ainsi que les écoles participantes, pour leur engagement.


À propos de Vélo Québec
Depuis près de 45 ans, Vélo Québec, un organisme sans but lucratif, fait figure d'incontournable dans le paysage cycliste québécois. Que ce soit à des fins de loisir ou de tourisme, ou comme moyen de transport propre et actif, l’organisme encourage sans relâche l'utilisation de la bicyclette afin d'améliorer l'environnement, la santé et le bien-être des citoyens.


1 Vélo Québec (2011), « État du vélo au Québec en 2010 ».

– 30 –


CONTACT
Véronique Lavoie
Attachée de presse | Vélo Québec
514 521-8356, poste 358 | vlavoie@velo.qc.ca