SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.
LANCEMENT

Vélo Québec lance sa campagne 2012 sur le partage de la route

>> par Vélo Québec 
English version >>>

Montréal, mardi 5 juin 2012– Vélo Québec, en compagnie de 24 partenaires, lance aujourd’hui la deuxième phase de sa campagne « Pour un meilleur partage de la route ». Fort d’une réponse positive à la première campagne déployée il y a un an, l’organisation vise ainsi à consolider son message positif de sensibilisation adressé à tous les usagers de la route.

En 2012, la popularité grandissante du vélo ne se dément plus. En parallèle, une volonté de plus en plus affirmée d’encourager le transport actif, qui contribue à transformer nos cadres de vie. Tout cela se fait dans un environnement mis à rude épreuve par la croissance du parc automobile, avec tous les enjeux connexes liés aux infrastructures et à leur utilisation. Un point commun à tous ces modes de transport : la route, passage obligé qu’il importe d’apprendre à mieux partager.

Les notions de partage et de sécurité qui structurent la campagne « Pour un meilleur partage de la route » sont au coeur de la mission de Vélo Québec depuis 45 ans. L’objectif visé est d’améliorer la cohabitation entre usagers de la route en rappelant les règles élémentaires et en invitant les cyclistes, piétons et automobilistes à la tolérance et au civisme.

L’approche privilégiée est résolument constructive et positive plutôt que moralisatrice et insécurisante. Elle vise à responsabiliser chacun des usagers de la route en illustrant le fait que chaque petit geste, même anodin, peut avoir des répercussions bénéfiques pour tous. « Nous souhaitons, avec cette campagne, faire réfléchir les citoyens à ce que chacun de nous peut faire pour rendre la route plus conviviale, a souligné Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec. Et nous sommes particulièrement fiers d’avoir rassemblé 24 partenaires de taille qui adhèrent à cette vision commune du partage de la route. »

Concrètement, la nouvelle déclinaison de la campagne étend son champ d’intervention par l’ajout d’un message radio au ton intimiste et rassembleur et de trois images graphiques épurés qui illustrent le fait que nous pouvons être tour à tour cycliste, usager du transport en commun et automobiliste. Un accent tout particulier est mis sur la cohabitation bus-vélo. Le message télévisuel de la campagne précédente, toujours d’actualité, revient avec une nouvelle narration qui complète le concept visuel.

Aussi de retour est le site www.partagelaroute.com, qui permet d’aller plus loin en consultant 11 capsules de conseils, dont trois nouvelles produites en 2012 (rouler avec des enfants; circuler dans le bon sens; rouler en groupe, circuler en file, dépasser en automobile), en plus des messages radio, télé et imprimés.Le site propose aussi une charte de partage de la route. L’intégration d’un fil d’actualités liées au partage de la route étendra l’impact de la campagne au-delà de sa période initiale de déploiement, soit entre le 5 juin et le mois de septembre. Les médias sociaux serviront quant à eux à engager la conversation et à mobiliser les influenceurs en transport qui sont actifs sur Facebook et Twitter (mot-clic : #partagelaroute).

Rappelons que l’un des aspects les plus frappants de cette initiative de sensibilisation est la masse critique de ceux qui la portent. Vingt-cinq partenaires provinciaux, municipaux, institutionnels et médiatiques se sont réunis autour d’un objectif commun et engagerons leurs propres ressources afin de diffuser la campagne dans leurs réseaux respectifs. La participation de la Société de l’assurance automobile du Québec et du ministère des Transports à cette campagne s’inscrit dans la continuité des actions entreprises et confirme la volonté partagée de tous les partenaires à améliorer la sécurité des usagers de la route ainsi qu’à favoriser la mobilité active. La popularité de la pratique du vélo ne cessant de croître, il est d’autant plus important de rappeler en cette Semaine nationale des transports que la route est un espace à partager entre tous, automobilistes et cyclistes, dans le respect mutuel.


Les partenaires sont les suivants :
  • Ministère des Transports du Québec
  • Société de l’assurance automobile du Québec
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Société de transport de Montréal
  • Société de transport de Laval
  • Réseau de transport de la Capitale
  • Ville de Gatineau
  • Ville de Laval
  • Ville de Longueuil
  • Ville de Montréal
  • Ville de Québec
  • Ville de Rimouski
  • Ville de Saguenay
  • Ville de Sherbrooke
  • Ville de Trois-Rivières
  • Société Radio-Canada
  • Télé Québec
  • Rouge FM
  • NRJ
  • CAA-Québec
  • Association canadienne de l'industrie du vélo
  • Bixi
  • Équiterre
  • Service de police de la Ville de Montréal
  • Vélo Québec

Vélo Québec tient par ailleurs à mentionner le travail de Publicis, qui assurait le mandat créatif pour une deuxième année consécutive.

Sensibilisés et bien conseillés, les usagers de la route sont plus que jamais prêts à mieux partager la route.  Au plaisir de s’y croiser !


Vélo Québec : 45 ans d'action à vélo
Vélo Québec rassemble la communauté cycliste du Québec depuis 1967. Acteur du changement, ses actions incluent la défense des droits des cyclistes; contribuent à faire du vélo le véhicule quotidien des écoliers et travailleurs; guident les gouvernements et municipalités dans la réalisation d'aménagements en faveur des piétons et cyclistes. L'organisme organise aussi la populaire Féria du vélo de Montréal et quelque 70 voyages à travers le monde, publie différents livres et magazines, dont Vélo Mag, voit au développement de la Route verte et, plus récemment, à celui du vélo de montagne récréatif. Vélo Québec, c'est 45 ans d'action à vélo pour offrir à la population du Québec un environnement cyclable optimal.
 

– 30 –


RENSEIGNEMENTS
Véronique Lavoie
Conseillère, relations publiques | Vélo Québec
514 521-8356, poste 358 | Cell. 514 942-0743 | vlavoie@velo.qc.ca