SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.
Vélo de montagne récréatif

Vélo Québec s’engage dans le développement du vélo de montagne récréatif

>> par Vélo Québec 

Montréal, jeudi 15 décembre 2011 – Dès janvier, Vélo Québec ajoutera la pratique récréative du vélo de montagne aux différentes activités pour lesquelles l’organisation est déjà reconnue, résultat d’une alliance stratégique avec l’Association pour le développement des sentiers de vélo de montagne au Québec (ADSVMQ).

« Nous sommes ravis de l’entente conclue avec l’ADSVMQ. Cette initiative est tout à fait en lien avec nos réalisations, qu’il s’agisse du développement de la Route verte ou de nos actions de promotion de la mobilité active,mentionne Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec. Selon L’état du vélo au Québec en 2010, 700 000 Québécois d’âge adulte s’adonnent au vélo de montagne. Avec le développement des sentiers destinés à la pratique, de niveaux de difficulté variés, il n’y a pas de doute que ce nombre continuera d’augmenter ».

L’ADSVMQ a été créée en 2004 et s’est donné comme mission de défendre et de promouvoir les intérêts de la pratique récréative du vélo de montagne.Pour David Lauzon, président de l’ADSVMQ, « l’intégration du vélo de montagne aux activités de Vélo Québec est une façon de joindre des expertises complémentaires. Cette alliance permettra de bénéficier du dynamisme de Vélo Québec et favorisera l’accessibilité à cette activité de plein air. En plus d’encourager l’activité physique, elle permettra également de mettre en place un produit touristique original. À compter d’aujourd’hui, nous invitons nos sympathisants et tous les adeptes de vélo de montagne à devenir membres de Vélo Québec. Cette adhésion devient essentielle pour soutenir cette nouvelle étape dans le développement de la pratique récréative du vélo de montagne ».

À propos de Vélo Québec
Depuis près de 45 ans, Vélo Québec, un organisme sans but lucratif, fait figure d'incontournable dans le paysage cycliste québécois. Que ce soit à des fins de loisir ou de tourisme, ou comme moyen de transport propre et actif, l’organisme encourage sans relâche l'utilisation de la bicyclette afin d'améliorer l'environnement, la santé et le bien-être des citoyens.
 

– 30 –


 SOURCE ET RENSEIGNEMENT

Véronique Lavoie
Attachée de presse, Vélo Québec
514 521-8356, poste 358
vlavoie@velo.qc.ca