SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.

Le vélo dans l'avenir des villes - Propositions 2014-2021 de Vélo Québec

>> par Vélo Québec 

Montréal, le jeudi 5 septembre 2013 – À l’aube des élections municipales qui auront lieu le 3 novembre prochain, Vélo Québec en profite pour soumettre aux différentes villes du Québec ses propositions visant à faire plus de place au vélo dans chacune d’elle. Preuves à l’appui : lorsque les aménagements sont faits en fonction du transport à vélo, le nombre de cyclistes en ville augmente systématiquement.  En plus de ce plan général qui s’adresse à toutes les municipalités, Vélo Québec propose des recommandations spécifiques pour cinq villes en particulier, soit Gatineau, Québec, Montréal, Longueuil et Laval.

Vélo Québec propose un plan qui repose principalement sur deux idées maitresses pour guider les candidats aux élections municipales sur les attentes des cyclistes québécois. Les propositions de Vélo Québec aux municipalités du Québec se résument en deux grandes idées :

• Accroître significativement la part du vélo dans les déplacements des Québécois
• Investir dans les aménagements cyclables et la modération de circulation

« La plupart des villes ont réalisé ou entrepris des démarches pour se doter d’un plan de mobilité durable, dans lequel bien évidemment se retrouve le vélo. Mais dans les faits, peu d’argent a été investi pour réaliser les projets, lesquels ont souvent des échéances de 20 ans ! Bref, les villes adhèrent au principe du vélo comme moyen de transport mais leur peu d’empressement pour réaliser les aménagements nous font douter de leur réelle volonté à vouloir changer les choses » affirme Suzanne Lareau, présidente directrice générale de Vélo Québec.

Vélo Québec a fixé un horizon de huit ans (2014-2021) aux villes du Québec pour réaliser ces propositions. Deux mandats nous semblent suffisants pour planifier et développer efficacement le transport actif dans toutes les villes du Québec, indépendamment de leur taille.  Nous attendons des élus un engagement ferme envers le vélo et le courage politique de changer les choses. D’ici 2021, nous souhaitons que le Québec ait posé les gestes pour favoriser  le transport actif, améliorer l’offre de transport collectif, diminuer l’espace consacré à l’auto en solo et réduire les gaz à effet de serre. Au nom des cyclistes québécois (84% des jeunes de 17 ans et moins et 54% de la population adulte), nous voulons des villes plus conviviales et voyons plus que jamais l’intérêt d’avoir plus de vélos et moins d’autos en ville.

Rappelons que Vélo Québec a aussi déposé, en juin dernier, ses recommandations au Ministère des transports du Québec lors de la consultation sur la politique québécoise de mobilité durable. Pour consulter le mémoire de Vélo Québec, cliquez ici

Pour consulter le document complet intitulé « Le vélo dans l'avenir des villes - Propositions 2014-2021 de Vélo Québec », cliquez ici

-30-

SOURCE ET RENSEIGNEMENTS
Stéphanie Couillard
Conseillère, relations de presse
Vélo Québec
514-521-8356, poste 358
scouillard@velo.qc.ca