SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.

À pied, à vélo, ville active : Lancement de la campagne de sensibilisation La rue pour tous

>> par Vélo Québec  
À  pied, à vélo, ville active
Lancement de la campagne de sensibilisation La rue pour tous
à l'école Victor-Thérien à Lachine

Montréal, lundi 6 mai 2013 — Vélo Québec, lance aujourd’hui la 5e édition de La rue pour tous, une campagne de sensibilisation qui se déploie tout le mois de mai dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active. Cette campagne vise à accroître la sécurité des enfants près des écoles et à diminuer les déplacements motorisés au profit du transport actif. Cette année, la Société canadienne du cancer s’y joint fièrement avec son projet Trottibus, « l’autobus pédestre » qui, à l’aide de bénévoles, accompagne les élèves de leur résidence à l’école à pied, de manière sécuritaire et encadrée. Pour l’occasion, les services de garde de 57 écoles (et d’une trentaine d’autres cet automne), réparties dans 13 régions du Québec, accueilleront les parents afin de les sensibiliser au rôle qu’ils jouent pour sécuriser les déplacements de leurs enfants. Par ailleurs, les municipalités concernées peuvent contribuer au rayonnement de la campagne auprès de l’ensemble de leurs citoyens.


En apposant la vignette La rue pour tous sur une fenêtre de leur résidence ou de leur voiture, les citoyens, qu’ils soient piétons, cyclistes ou automobilistes, s’engagent à :

• adopter une attitude courtoise et respectueuse envers les autres usagers de la route;
• respecter le Code de la sécurité routière;
• minimiser leurs déplacements motorisés au profit de la marche ou du vélo.

Trottibus constitue un moyen concret de rendre le transport actif accessible à de nombreux enfants du primaire.  Sa formule souple et sécuritaire, grâce à l’accompagnement de bénévoles, encourage les écoles à le déployer et les parents à y inscrire leurs enfants. Trottibus permet aussi aux enfants de socialiser pendant le transport et d’arriver souriants à l’école le matin, ce qui les rend plus enclins à débuter leur classe.

« Dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active, nous travaillons conjointement avec les municipalités et les écoles de partout au Québec pour créer des environnements favorables au transport actif des écoliers. Mais pour que nos jeunes puissent se déplacer en toute sécurité sur le chemin de l’école, tous les usagers de la route doivent faire leur part en portant une attention particulière aux plus vulnérables », déclare Annick St-Denis, directrice au transport actif chez Vélo Québec.

« Le travail réalisé par Vélo Québec et son programme À pied, à vélo, ville active, permet d’optimiser la sécurité des enfants du Trottibus. Plus les parcours seront sécurisés, plus les enfants marcheront pour se rendre à l’école et plus on fera bouger nos jeunes. Adopter le transport actif durant l’enfance, c’est augmenter ses chances de demeurer actif toute sa vie, et d’en retirer des bienfaits pour la santé », déclare Jacinthe Hovington, directrice du département prévention et promotion de la santé à la Société canadienne du cancer – Division du Québec.



Étaient présents à l'évènement :  des représentants de Vélo Québec, de la Société canadienne du cancer, la directrice de l'école Victor-Thérien, Josée Ranger, ainsi que M. Claude Dauphin, maire de l'arrondissement de Lachine, et le conseiller d'arrondissement du district Fort-Rolland, Jean-François Cloutier.

À propos d’À pied, à vélo, ville active
À pied, à vélo, ville active est une initiative de Vélo Québec visant à promouvoir le transport actif auprès des élèves du primaire et du secondaire et à sécuriser l’environnement aux abords des écoles. Le programme touche près de 450 écoles dans 16 régions du Québec. Son déploiement est rendu possible grâce au soutien et à l’appui financier de Québec en Forme et du Fonds vert du gouvernement du Québec.

À propos de Vélo Québec
Depuis plus de 40 ans, Vélo Québec, un organisme sans but lucratif, fait figure d'incontournable dans le paysage cycliste québécois. Que ce soit à des fins de loisir ou de tourisme, ou comme moyen de transport propre et actif, l’organisme encourage sans relâche l'utilisation de la bicyclette afin d'améliorer l'environnement, la santé et le bien-être des citoyens.

À propos de la Société canadienne du cancer et de son projet Trottibus
Depuis 75 ans, la Société canadienne du cancer (SCC) est avec les canadiens dans le combat pour la vie. Elle travaille sans relâche à prévenir le cancer, à financer la recherche et à soutenir les personnes touchées par la maladie. Dans le cadre de ses activités en prévention du cancer et promotion de la santé, la SCC s’est penchée sur une situation plutôt alarmante : la santé des jeunes. On note une diminution importante du niveau d’activité physique quotidien chez les enfants, notamment lors de leur transport vers l’école. Pour encourager les jeunes et moins jeunes à intégrer la marche à leur mode de vie, la SCC, par son projet Trottibus, s’est donnée comme mandat de mobiliser des ressources vers un projet commun : celui de soutenir le développement d’un réseau d’autobus pédestres à travers le Québec.

— 30 —



SOURCE – VÉLO QUÉBEC
Stéphanie Couillard
Conseillère, relations de presse
514 521-8356, poste 358
scouillard@velo.qc.ca

SOURCE – SOCIÉTÉ CANADIENNE DU CANCER/TROTTIBUS
Véronique Gallant
Coordonnatrice Trottibus
514 255-5151, poste 4504
vgallant@quebec.cancer.ca