SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.

L’état du vélo au Québec en 2010: Vélo Québec dévoile les résultats de son étude quinquennale

>> par Vélo Québec 

Québec, le jeudi 2 juin 2011 — Vélo Québec a rendu publique aujourd’hui son étude L’état du vélo au Québec en 2010, qui trace un portrait détaillé de l’univers cycliste québécois actuel.

« Il n’y a nul doute que cette étude continue de démontrer la progression du vélo en fonction de différents indicateurs », a déclaré Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec. « Il est certain que nous sommes préoccupés par la baisse de l’usage enregistrée chez les jeunes, mais je crois que la mobilisation incroyable que suscite le vélo, notamment avec le développement du réseau cyclable et la création d’environnements favorables à l’usage du vélo, va contribuer à améliorer la situation ».


PRINCIPAUX CONSTATS >>>

Parmi les principaux constats qui se dégagent de la présente étude, on remarque que :
  • Le nombre de cyclistes adultes s’est accru de 500 000 depuis 2005;
  • Plus de la moitié des Québécois (54 %) fait du vélo en 2010. Une hausse comparativement à 2000 (49 %) et à 2005 (47 %). Un retour encourageant au niveau observé en 1995 (53 %);
  • Le nombre de personnes qui font du vélo au moins une fois par semaine ne cesse de progresser depuis 2000 (1,6 million en 2000; 1,8 million en 2005 et 2 millions en 2010);
  • Le taux de cyclistes est de 84 % chez les enfants et les adolescents : une baisse de 9 % en cinq ans;
  • Le nombre de cyclistes qui utilisent le vélo à des fins de transport a doublé : 37 % des cyclistes utilisent le vélo occasionnellement ou quotidiennement comme moyen de transport. En 2000, la proportion était de 20 %;
  • De 1987 à 2010, le nombre total de vélos a plus que doublé au Québec, et le nombre de cyclistes assidus, lui, a augmenté de 50 %. Pour la même période, on note une diminution de 58 % du nombre de décès cyclistes, une diminution de 72 % des blessures graves et une diminution de 52 % des blessures légères.

L’état du vélo au Québec en 2010 permet également d’établir un lien entre la création d’environnements favorables (pistes dédiées et autres aménagements), l’accroissement de la pratique et l’augmentation générale de la sécurité des cyclistes. Aussi, bien que l’industrie du vélo ait subi des transformations importantes avec la mondialisation des marchés, le « commerce » du vélo et des accessoires se porte bien. Enfin, la Route verte poursuit son développement et devient une référence incontournable à travers les régions lorsque l’on parle de tourisme à vélo. La Route verte fait maintenant partie de l’infrastructure touristique québécoise et la croissance constante du réseau Bienvenue cyclistes!MD en est une des illustrations.


PERSPECTIVES D’AVENIR

Plusieurs facteurs ont contribué au développement d’une culture vélo comme on la connaît ici : dans toutes les régions, des événements encouragent les Québécois à se remettre en selle, quel que soit leur âge; c’est la mobilisation exemplaire de centaines de municipalités et d’organismes de même que la volonté de milliers d’individus qui ont ouvert la voie à la Route verte; le Québec a innové en se donnant, dès 1995, une politique vélo, à l’origine de la première publication de L’état du vélo, et cette politique, révisée en 2007, sans délaisser le loisir, se tourne résolument vers le vélo comme mode de transport.

Enfin, relativement à la croissance urbaine et aux problèmes de congestion, le vélo, mode de transport vert par excellence, devra être mis à contribution. D’ailleurs, marche et vélo sont désormais indissociables de toute décision concernant le transport et la mobilité, en partenariat avec le transport en commun.


POUR UN QUÉBEC VÉLO DEPUIS 1967

Depuis plus de 40 ans, Vélo Québec, un organisme sans but lucratif, fait figure d'incontournable dans le paysage cycliste québécois. Que ce soit à des fins de loisir, de tourisme ou comme moyen de transport propre et actif, l’organisme encourage sans relâche l'utilisation de la bicyclette afin d'améliorer l'environnement, la santé et le bien-être des citoyens.

— 30 —


Note : La synthèse de l’étude est disponible pour téléchargement au www.velo.qc.ca

Source : Vélo Québec

Information :
Sophie Des Marais
514 234-4736
sophie.dm@sympatico.ca