Point de vue : novembre 2013

Le cyclotourisme, un secteur d’avenir pour le Québec

Le 24 octobre dernier, Vélo Québec a organisé un colloque très couru portant sur le tourisme, le vélo et la Route verte. Le dernier événement du genre avait eu lieu en 2004, il va sans dire que les personnes présentes (plus de 200) en avaient beaucoup à raconter et à partager. Les discussions ont permis de dresser un état de la situation au Québec et d’identifier le travail à faire pour augmenter la présence de touristes à vélo sur nos routes.

Il est ressorti des discussions que l’offre de produits vélos à potentiel touristique s’est bien développée au Québec au cours des 10 dernières années. C’est surtout du côté de la mise en marché que des efforts doivent être consentis afin que l’industrie cible bien la clientèle intéressée par notre offre.  Il faut dire que nos voisins immédiats (Ontario, Nouveau-Brunswick et nord-est des États-Unis) n’associent pas naturellement Québec et vélo quand ils pensent à leurs vacances. Nous devons leur démontrer que le vélo permet de découvrir la province et d’entrer en contact avec sa population comme nul autre moyen de transport. C’est cette facette du Québec cyclable qu’il faut mettre en marché et vendre aux touristes qui choisissent le Québec.

En plus du travail de mise en marché, il faut offrir aux touristes une information de qualité concernant les itinéraires cyclables, les hébergements, les interconnexions vélo–train–bus, les services de transport de bagages, etc., bref tout ce qui tourne autour de l’offre, facilite la vie des cyclistes et bonifie leur expérience touristique. Si le Québec a une longueur d’avance sur les provinces et les états voisins avec la Route verte et l’importante offre de services aux cyclistes, il n’en reste pas moins que les états américains commencent à réaliser le plein potentiel du cyclotourisme et à investir pour attirer des cyclistes chez eux. Bref, ce n’est pas le temps de s’assoir sur nos lauriers, il faut être pro actif et aller planter l’image dans la tête des Américains et des Canadiens que le Québec à vélo, c’est un must!

Si la question du tourisme vélo vous intéresse, nous vous suggérons de lire l’article de TourismExpress qui résume bien l’état de la situation.

Suzanne Lareau
Présidente-directrice générale, Vélo Québec


Sylvain Gaudreault, ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (QC) et Suzanne Lareau, présidente-directrice générale (Vélo Québec), Colloque Tourisme, vélo et Route verte, 24 octobre 2013