Point de vue : septembre 2013

Le vélo dans l'avenir des villes

En vue des élections municipales du 3 novembre prochain, Vélo Québec a rendu public ses attentes et ses espoirs en vue de rendre les municipalités du Québec plus conviviales et sécuritaires pour les cyclistes. Celles-ci reposent sur deux grandes propositions:

  1. Accroître significativement la part du vélo dans les déplacements des Québécois en visant 5% pour l’ensemble des villes du Québec
  2. Investir dans les aménagements cyclables et la modération de la circulation.

Vélo Québec est un observateur de l’évolution de la pratique du vélo au Québec depuis 46 ans. Il apparaît clair que les villes sont sensibilisées aux vertus des déplacements à vélos et aux attentes de leurs concitoyens cyclistes (52% de la population du Québec fait du vélo, dont 2 millions de personnes chaque semaine). Cependant, si la plupart des villes ont réalisé ou entrepris des démarches pour se doter d’un plan de mobilité durable, dans lequel bien évidemment se retrouve le vélo, force est de constater que peu d’argent y a été accordé et que les échéances y sont souvent beaucoup trop longues. Bref, les villes adhèrent au principe mais leur peu d’empressement pour réaliser les aménagements nous font douter de la bonne foi de bien des élus. Les intentions c’est bien, mais c’est dans l’action qu’on juge les politiciens.

Vélo Québec y va donc de ses propositions qui touchent toutes les villes du Québec, avec une analyse un peu plus détaillée pour Montréal, Laval, Longueuil, Québec et Gatineau.

Les élections approchent et cette plateforme va nous aider à concrétiser les attentes des cyclistes québécois envers leurs élus. N’hésitez pas en vous en servir pour réclamer les changements tant attendus et exiger des engagements clairs des candidats aux élections et de vos élus.

Bon automne !