Point de vue : mai 2015

Relations entre usagers de la route
Allons-y mollo à vélo!


Chaque printemps, la question des relations entre usagers de la route refait surface. Plusieurs soulignent le comportement insouciant des cyclistes qui ne ralentissent pas aux intersections, grillent les feux rouges, roulent à grande vitesse et posent des gestes imprévisibles, créant de l’insécurité chez les autres usagers. Ce comportement individualiste et téméraire éclabousse toute la collectivité à deux-roues et alimente la mauvaise image des cyclistes qui ne respectent aucune règle! Fort heureusement, dans la réalité de tous les jours, ledit comportement n’est pas celui de l’ensemble des cyclistes. Au contraire, le nombre de cyclistes faisant preuve de civisme et agissant avec prudence s’accroit sans cesse, en particulier ce printemps.

Chose certaine, avec l’arrivée de la belle saison et la multiplication des vélos dans nos rues, il importe d’y aller mollo et de se rafraîchir la mémoire quant aux comportements à adopter.

• Sur la chaussée, faites preuve de civisme envers les piétons, les autres cyclistes et les automobilistes. Dites-vous que l’objectif est d’arriver souriant à destination, pas nécessairement le premier à une vitesse folle! Un petit sourire ou un geste de la main lorsqu’on cède le passage est toujours agréable à donner et à recevoir.

• Si vous circulez le soir, soyez visible! Feux actifs à l’avant et à l’arrière : difficile de trouver façon plus simple et économique de ne pas passer inaperçu.

• Les bandes cyclables se multiplient dans nos villes, et c’est tant mieux. Les bandes cyclables sont souvent unidirectionnelles. Suivez donc la flèche peinte au sol et ne roulez pas à contre sens. Vous faciliterez ainsi la vie de tous.

• Ne vous placez jamais sur le côté d’un camion ou d’un autobus. Restez plutôt derrière ou, si à une intersection vous avez le temps d’aller vous placer à l’avant du véhicule lourd, assurez-vous d’être vu par le conducteur et établissez un contact visuel avec celui-ci. N’oubliez pas : les camions et les autobus sont impliqués dans 4 % des accidents cyclistes, mais 31 % des décès à vélo résultent d’une collision avec un camion!

• Les accidents de vélo ont un sexe : 78 % des cyclistes décédés au Québec et 71 % des accidentés sont des hommes… La prise de risques et la témérité sont responsables d’une partie des accidents qui sont évitables.

Bref, faire preuve de civisme et de prudence, c’est plein de bon sens et c’est aussi contagieux.

Bon printemps à vélo!

Suzanne Lareau
Présidente-directrice générale


P.-S. La Société de l'assurance automobile du Québec lance plusieurs capsules de sensibilisation et d'information sur le partage de la route entre autos et vélos. Au menu : portières, intersections, espace de sécurité à laisser aux cyclistes, bons comportements à adopter près des véhicules lourds et partage harmonieux de la route. Bon visionnement!