Point de vue : avril 2015

Le Certificat cycliste averti :
Pour préparer les cyclistes de demain



Malgré ce que disent les médias, il n’y a pas eu de record d’accidents à vélo en 2014. À Montréal, le nombre de décès et d’accidents graves impliquant des cyclistes a même passablement diminué par rapport à celui de 2013. Toutefois, ce discours alarmiste inquiète bien des gens, à plus forte raison les parents. Il nous laisse même penser que la pratique du vélo chez les enfants, qui a diminué de 9 % entre 2005 et 2010, risque d’aller en s’amenuisant encore davantage. Doit-on y voir une conséquence de la surmédiatisation des accidents, de la surprotection des parents ou de la combinaison des deux?

Afin de renverser cette tendance et de repositionner l’expérience vélo dans ce qu’elle a de plus positif, Vélo Québec a choisi de créer le Certificat cycliste averti. Inspiré des meilleures pratiques à l’étranger, il s’agit d’un programme d’éducation cycliste en milieu scolaire s’adressant aux élèves de 5e ou 6e année du primaire. Il a pour objectif de rendre ceux-ci autonomes et sécuritaires dans leurs déplacements à vélo, mais également de rassurer les parents sur les capacités de leurs enfants à se déplacer en toute sécurité.

Actuellement déployé sous forme de projet-pilote dans 5 écoles de Montréal, le programme met à contribution les enseignants titulaires, qui transmettent les bases de la sécurité routière à vélo, ainsi que les enseignants en éducation physique, appelés à développer les aptitudes motrices des jeunes. La synthèse de ces apprentissages se fait en milieu réel : à la suite d’une sortie de groupe sous la supervision d’encadreurs professionnels, le Certificat s’achève par un examen individuel dans la rue. Nous travaillons à faire en sorte que ce programme soit rapidement déployé à la grandeur du Québec. 

Voilà une bonne nouvelle pour amorcer le printemps à vélo!


Suzanne Lareau
Présidente-directrice générale