Point de vue : octobre 2019

À vélo pour le climat!

Toutes les raisons sont bonnes pour se déplacer à vélo : efficace, agréable, peu coûteux, écolo, le vélo permet de garder la forme et n’émet aucun GES. Bref, il est bon pour nous et bon pour la planète! Chaque déplacement à vélo est un gain pour la société, affirment les chercheurs du Laboratoire d’équité environnementale de l’INRS dans un reportage récemment diffusé à l’émission Découverte[1]. En fait, le vélo a de si nombreuses qualités que je me demande pourquoi nos décideurs ne sont pas plus convaincus des sommes qu’il faudrait lui consacrer. Le Québec a certes investi régulièrement dans les infrastructures cyclables au cours des trente-cinq dernières années, mais il reste que ces investissements sont encore lilliputiens si on les compare aux sommes consacrées à la construction ou à la réfection de nos grandes infrastructures de transport, soit moins de 1%. Et cette opinion est partagée par beaucoup plus de gens qu’on pense. Récemment, sur une ligne ouverte d’une radio privée – où les pubs d’auto et de F-150 se succèdent – on demandait aux auditeurs « Oseriez-vous remiser votre voiture et adopter le vélo pour vos transports? ». Décidément, les temps changent… Que ce soit dans la presse, dans l’opinion publique et auprès de plus en plus de décideurs, la cote de popularité du vélo a connu une augmentation importante dans les 10 dernières années.
 
Considérant la popularité du vélo et son apport indéniable à la mobilité durable, il est clair que nous avons ici un terreau fertile pour faire passer le vélo à une vitesse supérieure et créer un partage plus équitable de l’utilisation de l’espace public et des investissements. Mais pour donner le grand coup, cela prend une volonté politique, nécessaire pour changer nos façons de faire et préserver la santé de la planète. C’est de cette même volonté dont il sera question le 27 septembre, lors du mouvement de grève générale pour le climat auquel Vélo Québec participera. Cette journée-là, je vous invite à utiliser votre vélo pour vous déplacer et ainsi démontrer que le vélo est une des options à la lutte aux changements climatiques. Les membres de notre équipe marcheront pour le climat et je vous invite à faire de même, que vous soyez à Montréal ou dans toute autre ville où aura lieu une marche pour le climat. Le message a besoin du plus d’écho possible. Et si vous n’avez pas encore adopté le vélo pour vos trajets quotidiens, essayez-le le 27 septembre pour donner un coup de pouce à la planète et qui sait, peut-être débuterez-vous une nouvelle habitude de déplacement écolo-sympathique?
 
Le 27 septembre, je vous invite à rouler et à marcher pour notre planète!
(Pour savoir si une une mobilisation est organisée près de chez vous, cliquez ici.)
 
Suzanne Lareau
Présidente-directrice générale

[1] À voir, le reportage Le vélo équitable diffusé à l’émission Découverte, Radio-Canada, 8 septembre 2019
 
 Le service à clientèle sera fermé exceptionnellement à compter de 11h15 à 17h le vendredi 27 septembre 2019 en raison du mouvement de grève générale pour le climat auquel Vélo Québec participera.  Veuillez noter que l’agence de voyages restera disponible aux heures habituelles en composant le 1-800-567-8356 poste 506.