Vaincre les préjugés

Vous croyez que le vélo en ville n’est pas pour vous? Laissez-nous vous convaincre du contraire!

C’est trop loin

À moins d’habiter à plus de 12 km de votre destination, le vélo est une option facile et efficace! 

  • < 6 km : comptez moins de 25 minutes, de porte à porte.
  • 6 à 12 km : comptez entre 25 et 50 minutes de déplacement
  • > 12 km : votre déplacement sera plus « sportif » et il vous faudra vous équiper en conséquence.

Vous pourriez aussi décider de faire le trajet deux ou trois fois par semaine ou de combiner les modes de transport (utiliser le vélo pour se rendre à la station de train ou au métro ou terminer votre trajet en BIXI

Afin de bien évaluer la durée du déplacement et le trajet à emprunter, faites un essai un jour de congé!

Je ne sais pas où stationner mon vélo

  • Informez-vous sur la présence de stationnement pour vélos à proximité. 
  • Vérifiez s’il est possible d’entrer votre vélo à destination. 
  • Demandez que soit aménagé un stationnement pour vélos.

Je ne suis pas assez en forme

Essayez-le une fois par semaine, puis augmentez la fréquence graduellement selon votre niveau de confort. Mais faites attention, le plaisir croît avec l’usage! 

Faites une partie du trajet en autobus, en train ou en métro pour commencer. Augmentez graduellement la distance à parcourir. 

Vous constaterez rapidement qu’au lieu de vous épuiser, vos déplacements à vélo amélioreront votre condition physique et vous donneront de l’énergie!

Je dois transporter mes emplettes

Un vélo est une formidable mule: il vous suffit d’y ajouter une sacoche ou un panier. 

Et pensez-y: il est beaucoup plus facile de garer un vélo qu’une voiture devant le commerce de son choix!

Je dois conduire mes enfants à l’école ou à la garderie

Conduire vos enfants à vélo est une excellente opportunité pour leur transmettre le goût du vélo et des déplacements actifs! Profitez-en pour leur enseigner comment se déplacer dans votre quartier.

Je vais transpirer

Se déplacer à vélo n’est pas une course: roulez plus lentement et vous arriverez complètement sec. Aussi, ne vous habillez pas trop chaudement, optez pour le multicouche et enlevez une épaisseur dès que vous vous réchauffez.

Vous voulez tirer profit de votre déplacement pour vous entraîner? Vérifiez si vous pouvez avoir accès à une douche à destination.

Je serai mouillé s’il pleut

Il est possible de faire du vélo sous la pluie; il suffit de se vêtir en conséquence!

  • Il pleut au départ?
    Revêtez vos vêtements de pluie ou optez pour le transport en commun.
  • On annonce de la pluie en fin de journée? 
    Prenez vos vêtements de pluie avec vous pour le retour à la maison. 

Et si la pluie vous dérange, ne prenez votre vélo que les jours de beau temps.

Je vais devoir rouler dans le trafic

Planifiez votre trajet de façon à emprunter majoritairement des rues peu passantes et des voies cyclables. Il vaut mieux faire de petits détours et se sentir confortable dans la rue que de prendre un trajet plus direct, mais stressant à cause du trafic automobile. Demandez conseil à d’autres cyclistes qui pourront vous décrire le trajet qu’ils empruntent.

Si vous ne pouvez éviter de passer par des rues où la circulation automobile est intense, assurez-vous de rouler prudemment. 

Je suis fatigué.e à la fin de la journée

À moins d’avoir un travail physique, votre fatigue est certainement liée au stress et à l’effort psychologique nécessaire pour accomplir vos tâches. Pédaler modérément jusqu’à votre domicile vous fera décompresser, libérera votre esprit et vous donnera de l’énergie!

×