Le plastique, on en a abusé… Maintenant, que fait-on ?

Stéphanie Couillard
Le 14 novembre 2019

Montréal, 14 novembre 2019 – Ce sont 8 300 millions de tonnes de plastique qui ont été produites dans le monde depuis 1950 et seulement 9 % de celles-ci ont été recyclées.  Recyclable à l’infini, biodégradable, végétal : les scientifiques planchent sur des solutions pour assurer un futur plus vert à ce matériau dont on a abusé. Un dossier « plastique », à lire dans le plus récent numéro du magazine Québec Science, en kiosque aujourd’hui!

Max Liboiron, chasseuse de plastique
Artiste, anti colonialiste, activiste : la professeure Max Liboiron sort du rang. Et ses travaux sur le sujet de l’heure, le plastique dans l’océan, vont à l’encontre des idées reçues.

Le plastique expliqué
Le plastique peut être flexible ou rigide, transparent ou opaque, conducteur ou isolant ; il peut être assez solide pour arrêter les balles d’armes à feu ou aussi élastique que le caoutchouc. On aurait peine à croire que, sur le plan microscopique, cette matière s’apparente à un plat de spaghettis. Tout ce que vous devez savoir sur le plastique!

L’avenir du plastique est-il bio ?
Plastiques biodégradables, compostables, biosourcés : ces nouveaux matériaux ont meilleure presse, mais leurs vertus écologiques laissent parfois à désirer.

Recycler les molécules plutôt que les bouteilles
La chimie peut-elle régler la crise mondiale du recyclage des plastiques ? Des entreprises et des chercheurs d’ici proposent de jongler avec les molécules.

Québec Science - plastique

Symbole du kitsch et du consumérisme, le flamant rose de plastique a été inventé en 1957 par Donald Featherstone. Depuis, il s’en est vendu plus de 20 millions!

 

À propos de Québec Science
Lien privilégié entre le milieu de la recherche et le grand public, Québec Science aborde toutes les questions relatives à la science et à la technologie et pose un regard scientifique sur les grandes questions d’actualité. Il est publié par Vélo Québec Éditions (huit numéros chaque année) et vendu en kiosque au coût de 6,95 $ et par abonnement. Québec Science reçoit un soutien financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation, ainsi que de Patrimoine canadien.

– 30 –

Source
Stéphanie Couillard
Conseillère, relations de presse
Vélo Québec Éditions, Québec Science
514-521-8356, poste 358
scouillard@velo.qc.ca

×