Rouler 4 saisons

La pratique du vélo est simple. Ce qui donne envie à plusieurs de rouler 4 saisons. Pour ceux que la pratique du vélo d'hiver intimide, sachez que lorsqu'on y est bien préparé, on peut se découvrir une nouvelle passion.

Conseils de base
  • Choisissez votre vélo en prenant en considération les effets du gel/dégel ainsi que la corrosion et autres dommages causés par des abrasifs répandus sur la chaussée. Les vélos simples, à une vitesse (roue libre ou pignon fixe) ou à dérailleur interne, sont moins vulnérables aux rigueurs hivernales.
  • Pensez à vous munir de garde-boue : vos vêtements vous remercieront à chaque sortie.
  • Équipez votre vélo d’un système d’éclairage actif (feu blanc à l’avant et feu rouge à l’arrière), car hiver rime avec noirceur et vitres de voiture obstruées par la saleté.
  • Optez pour un cadenas plus grand, qui vous permettra de verrouiller votre vélo partout plus facilement (plusieurs stationnements pour vélo sont enlevés pendant la période hivernale).
  • Gardez à portée de la main du liquide pour dégivrer les serrures de voiture, au cas où votre cadenas de vélo gèlerait. Bien lubrifier ce dernier permettra d’éviter les mauvaises surprises.
  • Réajustez légèrement votre selle plus basse, pour vous permettre de poser les pieds par terre plus facilement, et avancez-la, pour répartir davantage votre poids sur la roue avant.
  • Lubrifiez régulièrement et généreusement toutes les composantes afin d'améliorer la performance et réduire le risque de gel.
  • Soyez à l'écoute de votre monture : par très grand froid, les moyeux, le pédalier et le jeu de direction peuvent s'endommager et le système de freinage peut geler. Inspectez votre vélo au départ et soyez vigilants en tout temps.

Quels pneus choisir?
La question des pneus fait l'objet de nombreux débats au sein de la communauté des adeptes du vélo d'hiver. Certains préfèrent la traction supplémentaire que confèrent les pneus larges à crampons alors que d'autres ne jurent que par les pneus plus étroits qui permettent de fendre la neige et d'améliorer la stabilité. Plusieurs habitués chevronnés privilégient les pneus de type « cyclocross », qui sont à la fois relativement minces et munis de crampons. Pour ce qui est des pneus cloutés, ils sont certes plus efficaces dans des conditions glacées, mais aussi plus dispendieux. Quel que soit votre pneu de prédilection, il est recommandé de réduire sa pression d'air, pour une meilleure adhérence (à l'intérieur de la fourchette recommandée par le fabricant).

L'entreposage
Vous pouvez laisser votre vélo dehors ou le garer à l’intérieur tous les jours. Il est toutefois conseillé de limiter la fréquence de gel/dégel, qui génère de la rouille et peut endommager les parties mécaniques plus fragiles. Si vous laissez votre vélo à l'extérieur, assurez-vous que votre transmission (pédalier, chaîne, dérailleur) ne soit pas couverte de neige ou de glace entre les périodes d'utilisation.

Circuler dans les rues glacées ou enneigées
En hiver, la majorité des pistes cyclables sont fermées, mis à part quelques tronçons du réseau blanc à Montréal. Comme les automobilistes s’attendent moins à voir des cyclistes dans les rues, soyez bien visible. Portez une attention accrue aux autres véhicules, qui ont eux aussi à composer avec la réalité hivernale. Privilégiez les artères bien nettoyées ou les petites rues tranquilles, où vous pouvez rouler au centre, loin des accumulations de neige et de glace. Rouler sur une surface glacée ou enneigée demande plus de prudence. Modifiez votre comportement en conséquence : allez-y donc plus lentement, évitez les freinages et les mouvements brusques et prévoyez plus de distance pour vous arrêter. Et n’oubliez pas : la roue arrière est la plus sécuritaire pour le freinage sur surface glissante.

En conclusion
Sachez que le vélo d’hiver est de plus en plus populaire et que de nombreuses boutiques de vélo sont ouvertes 12 mois par année pour vous aider et vous conseiller. En vous équipant adéquatement, en suivant les conseils de base et en faisant preuve de discernement et de bon sens, vous risquez fort d’avoir la piqûre et de réaliser qu’il n’y a pas raison de vous priver du plaisir de rouler à l’année.

En prime...
Vélo Québec est fier d'être partenaire de la campagne 2 roues, 4 saisons, d'ENvironnement JEUnesse. Visionnez les capsules vidéo ci-dessous ou consultez le site 2roues4saisons.org, pour en apprendre davantage.

1 - Aux portes de l'automne


2 - Prêts à affronter l'hiver?


3 - Pourquoi pas?

2 roues, 4 saisons - Pourquoi pas?! from ENvironnement JEUnesse on Vimeo.

Merci à nos
partenaires