Développement de la pratique cycliste chez les jeunes

Aménagement récréatif

Les aménagements récréatifs visent à développer les habiletés cyclistes par le plaisir. Ils sont habituellement mis à disposition en pratique libre, mais ils peuvent aussi servir à faire de l'éducation cycliste ou de la compétition et être utilisés en pratique encadrée.


VÉLOPARC

Un véloparc est un terrain de jeu destiné à développer les habiletés motrices à vélo. Il comporte habituellement divers modules et parfois des pistes ou des sentiers.

Il peut être destiné avant tout au développement des habiletés cyclistes des enfants grâce à des modules bas permettant de développer les habiletés de base. Idéalement, les différents modules et aménagements qui le composent représentent une progression de la difficulté afin d'offrir des défis pour tous les niveaux d'habileté et pour tous les âges, à la manière d'un parc de planche à roulettes.  

Le potentiel d’attraction d’un véloparc se définit en fonction du nombre et de la qualité des expériences qu’il propose. Si vous devez choisir un seul type d'aménagement, la piste de pompe serait à privilégier, car elle plait à un public plus large. Lorsque vous y combinerez des zones d'habiletés ou un parc d'initiation, un plus jeune public sera attiré, alors que l'ajout de pistes de sauts attirera davantage les adolescents, les jeunes adultes et les experts.

L'idéal est d'aménager un véloparc à proximité d’un réseau de sentiers en forêt, afin que ces deux produits complémentaires forment une offre diversifiée et propice à l’établissement d’une communauté d’usagers. 

Composantes du véloparc (combine un ou plusieurs des aménagements suivants):

Piste de pompe (pumptrack)
La pumptrack est une piste composée de bosses arrondies et de virages en dévers (virages relevés) qu'il est possible de franchir sans pédaler. On y arrive en "pompant" le vélo sur les bosses de manière à accumuler le momentum nécessaire pour faire le tour de la piste.
​Coût: à partir de 25 000$

Bikepark Zurich et Brooklyn Bike park


Zone d'habiletés
Catégorie fourre-tout, on retrouve dans les zones d'habileté des modules variés (rampes, bascules, surfaces variées, etc.) qui permettent de développer les habiletés de base de manière ludique, souvent sous la forme de parcours. Les différents modules sont la plupart du temps aménagés à une hauteur ne représentant pas de danger en cas de chutes, de manière à éliminer une partie du risque et favoriser le dépassement de soi.
Coût: à partir de 5 000$


Zones d'habiletés du Sunnyside Bike park à Toronto, modules d'habiletés mobiles de la Danish Cyclists' Federation au Danemark (voir la vidéo de présentation) et zone d'habiletés dans le stationnement à Vallée Bras-du-Nord


Piste de sauts et slopestyle
La piste de sauts (en anglais Dirt Jump) consiste en un parcours où le cycliste part d'une butte de départ pour accumuler la vitesse nécessaire au franchissement du premier saut, les suivants sont réalisés avec le momentum qui en résulte, à la manière du pumptrack.
Coût: à partir de 25 000$ / acre de terrain aménagé

Bellingham Bike park, Bellingham, Washington

Les parcours de slopestyle intègrent des courbes et des modules fabriqués en bois ou autres matériaux aux parcours de sauts, décuplant les possibilités de manoeuvres. 

Valmont Bike park, Boulder, Colorado

Aménagement permanent ou temporaire?

Les modules et pistes du véloparc peuvent être aménagés de façon permanente ou encore être composés de modules pouvant être déplacés et installés lors d'événements spéciaux.

Piste permanente à Saint-Bernard en Beauce et piste démontable à Mont-Tremblant (crédit Vélo Mont-Tremblant)
   

SENTIERS

Les sentiers de vélo de montagne et de fatbike permettent également de pratiquer le vélo de façon récréative et de développer les habiletés cyclistes. Ils peuvent être aménagés à côté d'un véloparc ou encore de façon indépendante. 


Sentier de vélo de montagne
Le sentier de vélo de montagne peut être aménagé sur un terrain plat à vallonneux. Le dénivellé permet d'aménager des sentiers de niveau plus avancé. Il existe deux disciplines: le cross-country et la descente. Bien que les deux partagent des similarités évidentes, la différence fondamentale est dans l’expérience, alors que la partie ascendante de l’itinéraire est assumée soit par le cycliste, soit par une remontée mécanique.


Sentier de fatbike
Le fatbike permet, grâce à ses pneus deux fois plus larges que ceux d'un vélo de montagne et la faible pression d'air qu'ils permettent d'utiliser, de rouler sur la neige, pour autant que celle-ci ait été compactée. Bien que les fatbikes soient en mesure de rouler sur plusieurs types de terrains, la plupart des usagers préfèrent rouler sur des sentiers où la neige a été compactée, soit par des raquetteurs ou par des équipements mécanisés.

 


Vous souhaitez implanter un de ces aménagements dans votre municipalité? Vélo Québec offre un service d'accompagnement professionnel.