Bourse de sentiers Eco-Compteur 2021

Pour appuyer les clubs dans leurs démarches en aménagement ou en entretien de sentiers, Vélo Québec et Eco-Compteur offrent à un club du Québec le prêt de deux (2) équipements de comptage et le soutien des professionnels d’Eco-Compteur.

Eco-Compteur

 

Critères d’éligibilité

Pour poser sa candidature, le club ou le centre doit :
Le club ou le centre qui recevra la bourse devra :
  • Installer les compteurs et effectuer une demi-journée de comptage pour valider le fonctionnement et calibrer l’appareil dans les 2 semaines suivant la réception.
  • Réaliser des photos de l’installation complétée et de la clientèle en utilisation pour faciliter la création d’une étude de cas sur le projet-pilote.
  • Faire un envoi des données sur la plate-forme Eco-Vision dans la semaine suivant l’installation.
  • Assurer une intervention au maximum 2 jours après la réception d’une Eco-Alerte.
  • Assister à une formation sur le fonctionnement du compteur et la plateforme d’analyse Eco-Visio.
  • Produire un rapport sur les faits saillants des données et apprentissages dans le mois suivant le retrait des compteurs.
  • Accepter de partager les données recueillies avec Vélo Québec et Eco-Compteur.

Pourquoi des données de fréquentation?

Pour les gestionnaires de sentiers de vélo de montagne, il est essentiel de disposer de bonnes données sur l’achalandage de leur réseau, quelle que soit sa taille. La collecte de données sur l’utilisation des sentiers est un outil essentiel pour développer, entretenir, justifier et comprendre l’utilisation des sentiers.

Des compteurs discrets et automatisés fournissent un flux de données 24/7 afin de faire ressortir les tendances quotidiennes, mensuelles et annuelles, d’informer les gestionnaires afin d’orienter le développement futur des sentiers, de justifier les dépenses d’infrastructure et bien plus encore. De Bentonville (Arkansas) à Rotorua (Nouvelle-Zélande), les meilleures destinations de vélo de montagne du monde s’appuient sur les données de comptage pour s’assurer que leur futur compte.

Pourquoi compter sur des sentiers de vélo de montagne? Voir la liste des bénéfices


 

Récipiendaires des bourses de sentiers des dernières éditions

Bourse 2020 - Eco-Compteur

Vélo2Max de Saint-Félicien

Bourse 2019 - présentée par MEC

Club de plein air de Saint-Donat

Bourse 2019 - présentée par MEC

Sentiers Sherbrooke

Bourse 2018 - présentée par MEC

La Tournées des Cantons de Rawdon (TDCR)

La Bourse de sentiers Vélo Québec 2018 a servi à créer un tronçon entre les sentiers le Cap et Tinsco sur le terrain du Club de golf de Rawdon. Ce tronçon est essentiel pour permettre aux vététistes moins expérimentés d’éviter le singletrack de la Tinsco, jugé trop difficile, et de continuer leur randonnée dans le réseau de la TDCR.

D’une longueur d’environ 800 m, le nouveau tronçon comporte 8 virages en épingle à cheveux, de nombreux rollers et berms (virages en dévers) qui donnent des sensations fortes et trois passerelles de largeurs variées. Particularité intéressante : si les murs des berms sont prononcés et les virages serrés, l’inclinaison des pentes est modérée, ce qui donne un sentier plaisant pour les vététistes moins expérimentés tout en offrant un beau défi aux experts. De plus, les rollers sont bien conçus et positionnés, ce qui fait que le sentier se remonte facilement. Dès son ouverture, le sentier a séduit les cyclistes et il fait maintenant partie des tronçons vedettes de la TDCR.

Pendant les travaux
Pendant les travaux
Bourse 2018 - présentée par MEC

Club de vélo Norcycle (Sept-Îles)

Les travaux réalisés grâce à la Bourse de sentiers Vélo Québec 2018 ont permis de contourner un secteur problématique souvent inondé et impraticable, appelé Les Bayous.

L’entretien du long pont de bois (appelé pont flottant) qui baignait dans l’eau était laborieux. De plus, l’évacuation des eaux de ce secteur n’était pas optimale, ce qui rendait la zone après le pont souvent boueuse. Les grosses roches qui y avaient été placées pour améliorer le sentier il y a plusieurs années avaient disparu sous la surface.

L’objectif des travaux était donc de construire un sentier de contournement plus sécuritaire et diversifié, comprenant une montée, une section intégrant un module en bois, et une descente.

Les travaux ont principalement été réalisés les 22, 29 et 30 septembre 2018. Plusieurs bénévoles ont prêté main-forte pendant ces trois journées. Ce sont entre 10 et 15 personnes qui ont participé chaque jour à l’amélioration du réseau des sentiers.

Avant les travaux
Pendant les travaux
Après les travaux
×